Suivez-nous

PRÉSENTATION DU PROJET ERASMUS + SPORT SWoL

Parce qu’il y a 10 ans, en créant le LABEL PARITÉ SPORT pour ses clubs du Nord, et ayant constaté avoir fait bouger les lignes dans le domaine de l’égalité des genres dans le sport, le CDOS du Nord a proposé de développer ce dispositif à l’échelle européenne au travers d’un projet ERASMUS + SPORT. 3 pays ont adhéré et nous avons lancé SWoL comme Sport Women Leaders.

Ces mercredi 7 et jeudi 8 décembre 2022, 5 mois après le lancement officiel du projet, les partenaires se sont rencontrés pour la 1ère fois en France, à Lille (Résumé de ces 2 jours ici).

      

L’OBJECTIF DU PROJET SWoL
Il s’agit d’un partenariat de collaboration qui a débuté en juin 2022 et qui vise à promouvoir l’égalité d’accès des femmes aux postes de direction dans la gouvernance du mouvement sportif européen.

L’objet est de proposer des recommandations concrètes afin de stimuler le changement dans les instances sportives, dans les comportements et promouvoir l’égalité de sexes notamment comme le recommande l’Union Européenne mais également le Comité International Olympique et notamment dans les fonctions dirigeantes.

La Communauté Européenne fait ce constat : les campagnes, les conférences, même si elles sont utiles, ne sont pas suffisantes. Les changements doivent passer par des mesures concrètes institutionnalisées dans des domaines d’actions spécifiques qui traversent l’organisation du sport.

UN LABEL POUR QUI ?
Nous ciblons la gouvernance des clubs sportifs car c’est la cellule de base où peuvent se transmettre, le respect de l’égalité des sexes à travers la pratique, les schémas éducatifs, les modes de managérat et la lutte contre les stéréotypes notamment culturels.

Notre label portera essentiellement sur la facilitation de l’accès de femmes aux fonctions de dirigeantes et d’encadrement, bénévoles et professionnelles. 

LES PARTENAIRES DU CONSORTIUM
Nos partenaires ont aussi déjà œuvré dans ce domaine.

ASSIST (Associazione Nazionale Atlete - Italie) a travaillé le sujet notamment sur l'égalité des sexes dans le sport, en particulier dans la lutte contre les stéréotypes et les préjugés sexistes chez les jeunes pour surmonter les obstacles et faciliter une participation plus égale des filles et des femmes dans le sport.

Sport Évolution Alliance (Portugal) veut mettre en œuvre le programme « New leaders » du CIO et l’étendre dans ses instances portugaises dont il est proche (CNO, fédérations, institutions). Ce label en sera une étape.

Le Comité Olympique de Macédoine du Nord développe et promeut des outils pour lutter contre le sexisme dans le monde sportif.

Le CDOS du Nord fera évoluer son label existant qui a été efficace dans l’augmentation de la pratique du sport chez les femmes mais doit maintenant agir sur d’autres leviers pour atteindre la parité dans les fonctions dirigeantes.

Cette collaboration inédite entre nos 4 pays montre qu’il y a un réel besoin d’accompagnement et de développement d’actions à destination des clubs sportifs sur cette thématique. Les statistiques que nous vous présenterons ensuite le démontrera largement.

COMMENT ALLONS NOUS NOUS Y PRENDRE ?

 1/ UN GUIDE DES BONNES PRATIQUES
Un état des lieux au sein des pays concernés a été établi à l’issue d’échanges et enquêtes avec une attention particulière sur les expériences réussies dans l’augmentation du leadership féminin : c’est ce guide de bonnes pratiques pour l’accessibilité des femmes aux fonctions de dirigeantes que le consortium a travaillé le mercredi 7 décembre en appui de l’étude préparée par ASSIST. Une fois finalisé, Il sera posté sur le site internet.

2/ CAHIER DES CHARGES
La 2ème étape est la rédaction commune d’un CAHIER DES CHARGES qui définira le label Européen PARITÉ SPORT. Il incitera à adopter des dispositifs et des pratiques exemplaires. Il sera inspiré des bonnes pratiques déjà existantes et listées dans le guide mais aussi nourri d’actions à caractère innovant. Il définira les indicateurs de progression.

3/ Établissement d’une CHARTE
Le label sera appuyé par une CHARTE qui sera un document de travail collaboratif reprenant les freins à la prise de responsabilités, les attentes des femmes, et les propositions pour diminuer les barrières. La structure sportive prétendant au label devra signer cette charte d’engagement et tout mettre en œuvre pour que l’égalité de genres soit respectée de manière pérenne.

Le cahier des charges et la charte seront réalisés conjointement par l’ensemble des partenaires et le CDOS du Nord pilotera cette étape.

4/ Création du LABEL PARITÉ SPORT EUROPÉEN
Ces 3 étapes (guide des bonnes pratiques, cahier des charges et charte) conduisent à l’élaboration du LABEL PARITÉ SPORT EUROPÉEN qui concrétisera nos intentions : permettre la mise en valeur de clubs sportifs qui s’engagent dans la promotion de la Parité en réalisant un projet de club lié à la féminisation de sa gouvernance de manière pérenne.

ll faudra, à ce stade,  susciter l’intérêt des clubs à s’inscrire dans la démarche. Sa formalisation sera donc une étape importante.

5/ Création d’outils collaboratifs et du SITE INTERNET
Aussi nous devons créer des outils numériques et notamment le site internet (swolproject.com). Il sera porteur de tout notre matériel éducatif vers tous les décideurs dans le sport dans le but d’encourager cette représentation diversifiée à tous les niveaux décisionnels. Un large partage de tous ces matériaux - cahier des charges – charte - recueil des bonnes pratiques – label… est indispensable. C’est Sport Evolution Alliance (Portugal), grâce à ses connaissances et son expérience dans le domaine qui sera responsable de l'adaptation de ces outils, dans un format numérique afin que les organisations sportives puissent les utiliser sur leur site web, les relayer et ainsi faire que les clubs sportifs puissent demander le label facilement de manière dématérialisée.

6/ Identification de 3 clubs expérimentaux dans chaque pays partenaire
A ce stade, afin de mettre en application l’ensemble des outils ainsi créés, chaque partenaire identifiera 3 clubs sportifs volontaires (amateurs et professionnels) de son pays pour les accompagner dans la construction de leurs actions et ce à partir de juin 2023 en vue d’une labellisation en mai 2024. Cet accompagnement permettra de juger de la pertinence de nos outils et de les ajuster si besoin pour ensuite de les livrer au grand public.                      

7/ Médiatisation du label, Valorisation du label
Ceci nécessite, bien sûr, un plan de médiatisation et de valorisation du label .

Chaque partenaire devra faire une communication et une diffusion du site internet, de nos travaux, des outils, du label auprès de ses réseaux : Fédérations, ministères, municipalités, clubs etc….. La Macédoine du Nord pilote cette étape.

Avec le lancement de SWoL, nous espérons :
            -  une prise de conscience collective que la parité est nécessaire pour le développement harmonieux du sport,
            - une demande forte d’accompagnement et de labellisation de la part des clubs sportifs,
            - la création d’un réseau de clubs labellisés pour accélérer la modélisation,
            - et une augmentation significative (pourquoi pas de 20%) du nombre de femmes dans les instances dirigeantes du milieu sportif en EUROPE durant l’Olympiade à venir 2025-2028.

Nous comptons sur vous tous et toutes pour nous aider à diffuser ce travail, le faire vivre, vous l’approprier.

Et pour ce faire nous vous tiendrons informé de son avancement. Sa finalisation est prévue mi 2024. Soit la veille des Jeux Olympiques et Paralympiques de PARIS 2024 que le CIO a souhaité PARITAIRE à tous les niveaux.